7 Octobre 2014

Atterrissage de Jean-Louis Etienne en Sibérie

Jean-Louis Etienne a atterri à 280 km au Nord de Batagaï en Sibérie à 7h40, après 5 jours de vol. Il a été joint par téléphone satellite en fin de matinée. Extraits de sa conférence de presse...
Quelles mesures scientifiques ?
"Il y avait deux choses. D'un côté, les mesures automatisées, le CO2 atmosphérique et le magnétisme terrestre. Ce sont des données que je vais rapporter aux chercheurs. Il y avait aussi le photomètre pour le CNES afin de mesurer la densité de particules dans l'atmosphère. Là, je dois dire que je n'ai fait qu'une mesure hier parce que c'était rare de voir le soleil. J'ai passé beaucoup de temps sans le soleil. C'est donc un examen que je n'ai pas beaucoup fait. Mais les autres étaient réalisées automatiquement par les appareils."
Jean-Louis semble donc bien avoir réussi à acquérir des mesures du magnétomètre. Nous avons hâte de les recevoir et de commencer à les dépouiller.